Novares est un fournisseur mondial de solutions plastiques, concevant et fabriquant des composants & systèmes complexes au service de l’industrie automobile de demain. Leur expertise couvre la conception-design, la fabrication et l’assemblage de composants ainsi que l’intégration de systèmes élaborés. Destinées à apporter toujours plus de valeur ajoutée aux constructeurs automobiles, leurs solutions sont dotées de mécanismes complexes, utilisent de la cinématique, de la mécatronique ainsi que des fonctionnalités multiples. En 2016, le groupe Novares, dont le siège social se situe en France, a réalisé un chiffre d’affaires ajusté de 1,2 milliards d’euros. Implanté dans 21 pays, il compte 42 sites de production dans le monde.

 

Un objectif de performance dans un marché compétitif et évolutif

 

L‘évolution très rapide du secteur automobile (nombreuses références, plus de diversité), de son volume et de sa complexité de production (principalement sur les lignes d’assemblage) génère de nombreux impacts « en termes de tensions des flux et en cas de non livraison » précise Frédéric Marcotte, Directeur Supply Chain de Novares. « L’objectif du groupe est de fournir la meilleure performance aux clients, en collant au plus juste à chaque demande selon chaque constructeur et pour les besoins spécifiques des marchés. ».

Un projet d’ordonnancement groupe est mené tambour battant pour une Supply Chain agile avec DELMIA Ortems

« Notre objectif était d’aboutir à une Supply Chain agile, orientée finances et ce, sur 18 sites dans le monde. Il fallait pouvoir réaliser des plannings réalistes et exécutables tout en diminuant les changements de dernière minute, Le groupe utilisait un peu de SAP et beaucoup d’Excel, cependant souvent différent sur l’ensemble des sites » concède Frédéric Marcotte.

Après une démonstration de faisabilité en fin d’année 2014, la décision a été prise par la direction d’accélérer le déploiement sur 18 sites. Un modèle est donc bâti dès le premier trimestre 2015 et les installations commencent chaque mois à partir d’avril 2015,

 

L’heure du bilan

 

Aujourd’hui, les 18 sites sélectionnés sont équipés et l’entreprise peut tirer les bénéfices de son projet.

Gains de performance :

  • Au travers notamment du taux de service qui passe à 100% pour certains sites qui ne l’étaient pas avant la mise en place de l’outil.
  • Côté productivité des usines, l’entreprise enregistre moins de changements de série dont moins de changements imprévus. Quant aux niveaux de stock, ils ont été réduits dans certains cas de 30 à 40 %.
  • Enfin, les transports exceptionnels vers les clients ou en provenance des fournisseurs vers les usines, ont été complètement éliminés dans la plupart des cas.

 

Une nouvelle organisation pour un meilleur travail d’équipe

Deuxième point, la nouvelle organisation issue de la mise en place de l’outil de planification a conduit à un meilleur travail d’équipe. « Aujourd’hui sur l’ensemble des sites, 30 minutes de réunion maximum par jour suffisent entre la logistique et la production. L’ensemble de l’ordonnancement se trouve sous une seule responsabilité, ce qui permet un meilleur contrôle et une plus grande anticipation » conclut Frédéric Marcotte.