AIA, des encours divisés par deux

Le contexte

L’AIA  (Atelier industriel de l’aéronautique) de Bordeaux est un établissement rattaché à la DGA (Délégation générale pour l’armement). L’AIA est spécialisé dans la révision et la réparation des moteurs (avions et hélicoptères) des forces armées : armée de l’air, aéronautique navale, armée de terre.

Le challenge

Au sein de l’AIA, Ortems a pour mission d’orchestrer et planifier les réparations et fabrications afin d’optimiser l’allocation et le séquencement des opérations pour respecter les délais clients et minimiser les temps de séjour. Les ordres de travaux (OT) sont planifiés en prenant en compte les temps opératoires pour chaque opération et la date du besoin de la pièce. Ortems calcule chaque jour un planning optimisé qui permet de réaliser des simulations sans perturber la planification en cours, et ainsi d’avoir une bonne analyse de la charge par rapport à la capacité. L’un des points forts de la solution est de pouvoir gérer des gros volumes de données (4 000 OT, 31 000 opérations, 400 machines) et de faire rapidement des simulation et des planning optimisés.